Liasse-Autocopiante

Liasses autocopiantes

Liasses autocopiantes

Liasse-Autocopiante

Les liasses autocopiantes peuvent être constituées de 2, 3, 4 ou 5 feuillets. On utilise un stylo bille pour écrire sur le premier. Les papiers utilisés, appelés aussi « chimiques », ont reçu un traitement de surface spécifique permettant la retranscription simultanée sur l’ensemble des feuillets.

On les utilise généralement pour les : bons de commande, bons de livraison, factures, récépissés de transport, ordonnances, ou tout formulaire destiné à être remis à l’identique à plusieurs destinataires.

Un carnet autocopiant est un ensemble de liasses autocopiantes reliées entre elles par agrafage et dont le dernier feuillet n’est en principe pas détachable.


Produit en 5 jours départ atelier


A partir de 1 exemplaire, jusqu’à …illimité.


  • 1er feuillet de la liasse (émetteur)
  • tous les feuillets intermédiaires (à la fois récepteurs et émetteurs)
  • dernier feuillet de la liasse (récepteur)

Les papiers autocopiants sont généralement très fins : +/- 60g., pour faciliter la transcription du stylo bille. Ils existent aussi en 80 g. et même pour le dernier feuillet en 130 ou 170 g. Cette configuration avec un dernier feuillet plus épais est davantage utilisée pour rigidifier les liasses volantes.


A4 ou A5 dans 90 % des cas. Mais nous adaptons les dimensions à votre besoin, et non l’inverse !


Les feuillets peuvent être numérotés. Si ces documents sont destinés à être rangés dans un classeur, 2 ou 4 trous peuvent être préalablement réalisés.


Nécessite l’utilisation d’un stylo-bille !

Vous pourriez être intéressé par :

DEMANDER UN DEVIS

  • Informations techniques
  • Informations administratives

thời trang trẻ emWordpress Themes Total Freetư vấn xây nhàthời trang trẻ emshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữHouse Design Blog - Interior Design and Architecture Inspiration